Claudie Baudry
(@marueparachbe)

427 posts

14,837 followers

2,800 followings

Écrire ses pensées. Bousculer. S'amuser. Partager Montmartre. Et être lue du ciel. Tous droits réservés. Membre ADAGP.

marueparachbe hasn't posted story on Instagram in 24h.

Photos and Videos posted by marueparachbe

(@marueparachbe)

2017-09-07 00:58:47

« A table ! A taable !! A taaaable !!! A taaaaaable !!!! - Mais pourquoi tu cries maman.papa ? » Dans ma série « Ode à l’ado » et pour le.la soutenir à l’occasion de la rentrée, voici mon deuxième message. #adolescence #réagis #tessourdouquoi #bougetesfesses #teenagers #teenage #ado #mairiedeparis #montmartre #paris18 #parisjetaime #paris #loveparis #lestrottoirs #lestrottoirsdeparis #watchyourstep #pavement #sidewalk #lookdown #ihavethisthingwithfloors #streetart #streetartparis #viewfromthetop #streetartist #streetarteverywhere #pavementart #sidewalkart #chalkart #sidewalkmessages #chalkartist.

(@marueparachbe)

2017-08-28 01:07:04

C’est encore un sale moment à vivre. Une autre icône nous quitte. Quand j’étais petite, je voulais être Mireille Darc. Je la trouvais belle, impertinente, audacieuse, espiègle, éminemment séduisante, elle trouvait sa place sans mal parmi les bêtes de scène avec qui elle jouait. Rien ne pouvait lui faire de l'ombre. Devenue grande, j’ai continué d’aimer cette femme pour ses engagements, comme son documentaire sur les prostituées. Pourtant étoile, elle était proche des femmes, des femmes de la vie de tous les jours. Comme Simone et Jeanne, elle restera en nous, elle est une pierre de notre édifice. Retrouve la dans une interview sur France Info : http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/tout-et-son-contraire/mireille-darc-je-fais-des-documentaires-pour-me-trouver_1757501.html #mireilledarc #décèsdemireilledarc #mortdemireilledarc

(@marueparachbe)

2017-09-19 03:35:14

Les seuls patrons que j’aime vraiment, ce sont les patrons de bar, parce c’est moi qui les commande. Dans ma série « Ces héros ordinaires », voici donc l’un de mes patrons de bar préférés. Je te présente Alain du « Botak café » – ici aux côtés de David (au fond), son barman et non loin d’Antoinette, qui a toujours toute sa tête. Alain, avec sa tête de Chéri Bibi, il est un peu comme une éponge Spontex, il a un côté tout doux et un côté qui gratte. Le côté tout doux, c’est pour les clients qui sont sympas, sûrement comme toi. Et le côté qui gratte, c’est pour ceux qui ont un sale comportement, comme de ne pas dire bonjour, de vouloir que tout aille trop vite ou d’oublier de sourire. Moi, j’aime bien ce genre de personnalité, franche et nette, prête à tout donner si tu es cool ou à tout exposer si tu es désagréable. Et toi ? Quel est ton patron de bar de bar préféré ? #chr #café #bar #resto #coolattitude #loveparis #watchyourstep #lookdown #ihavethisthingwithfloors #streetart #streetartparis #viewfromthetop #sidewalkmessages #theparisguru

(@marueparachbe)

2017-08-31 02:35:01

PUBLICATION SPÉCIALE ! Aujourd’hui, sache que ton like et ton partage comptent double, comme au Scrabble, sauf que là, ce n’est pas pour de rire, c’est un message pour Mathilde. Du haut de ses 6 ans, elle a choisi le courage plutôt que la rage pour faire face à sa tumeur. Cette petite comptine est dans mon esprit un petit refrain mutin pour amuser toutes les petit.e.s qui luttent, comme elle, contre cette injustice. N’hésite pas à enrichir la comptine dans les commentaires pour créer ce qui pourrait devenir « La petite chanson de Mathilde », une chanson que nous aurions tous créé pour elle, pour elles, pour eux et que ses parents pourraient lui faire découvrir ! Allez ! On y va ? Et si tu le souhaites, tu peux aussi aider ses parents en cliquant ici : https://www.leetchi.com/c/solidarite-de-mathilde-22577076 #unechansonpourmathilde #asongformathilde #luttecontrelecancer #institutmariecurie #liguecontrelecancer

(@marueparachbe)

2017-12-11 00:32:37

Dans ma série « Ces héros ordinaires », voici deux agents de la mairie de Paris, D et W. Je ne les connais pas tous, mais je discute souvent avec eux… forcément, je suis souvent sur le bitume en train de craier ! Balayage et nettoyage des rues, ramassages des encombrants, ils font tout pour que la ville soit propre… les parisiens ne les aident pas toujours (pipi, caca, mégots, vomis, verres cassés les dimanches matins… j'en sais quelque chose)… alors aujourd’hui, j’ai juste envie de leur dire un grand merci ! Belle journée, #mariedeparis #paris #parisjetaime #loveparis #mariedu18eme

(@marueparachbe)

2017-12-15 09:48:44

Garde une âme d'enfant, reste perchée sur le toit, lève les yeux et regarde la lune. Baisse les et lis la poésie de la vie. C'est cadeau ! Merci LES ENFANTS SUR LE TOIT, Corinne Dacla et à gros doudou pour la figuration active. Les enfants sur le toit : livres, jeux et jouets. 22 rue Ramey - Paris 18. #noel #poesia #poetry

(@marueparachbe)

2017-07-19 21:54:36

Rester en Veil, c'est agir quand il le faut ! Go ! « La baisse du budget consacré aux droits des femmes inquiète » (Le Monde) : 1 pétition pour agir : http://thecampaign.io/retablissez-le-budget-des-droits-des-femmes/ 2 articles pour s’informer : http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/17/la-baisse-du-budget-consacre-aux-droits-des-femmes-inquiete-les-associations_5161723_3224.html http://www.liberation.fr/france/2017/07/18/va-t-on-atteindre-les-25-de-coupes-dans-le-budget-accorde-aux-droits-des-femmes_1584670?xtor=EPR-450206&utm_source=newsletter&ut #droitsdesfemmes #budgetddf #secrétariatdetatàlégalitéentrelesfemmesetleshommes #marlèneschiappa #associationsféministes #osezlefeminisme #simoneveil #veil #féminisme #paris #france #lestrottoirs #lestrottoirsdeparis #watchyourstep #pavement #sidewalk #ihavethisthingwithfloors #streetart#streetartparis #viewfromthetop #streetartist #streetarteverywhere #pavementart #sidewalkart #parisjetaime #parismonamour #chalkproject #chalkart #sidewalkmessages #chalkartist

(@marueparachbe)

2017-12-26 03:35:43

J’aime bien l’esprit de Noël car il réveille l’enfant qui est en moi. Mais p*****, il faut quand même avouer que le Père Noël est un sacré capitaliste. Si comme moi tu hais l'heure de faire les comptes, commente « Le Père Noël est une ordure » ou ce que tu veux ! Merci Yael Chiara​ pour sa figuration active. NB : Prise de vue devant le bel et moche immeuble de la BNP, Rue de Clignancourt, ex-Grand Magasin Dufayel de 1856 à 1930.

(@marueparachbe)

2018-01-01 05:53:14

Je te souhaite une année belle et re-belle. Avec toi, je vœux continuer de rire, de pleurer, de dénoncer pour faire bouger les lignes. C’est ça l’optimisme que je te propose de partager ! 2018 mercis de former autour de ma page un bataillon si sincère, si doux et si déterminé. 2018 bisous pour te remercier d'avoir réussi à rassembler avec moi une communauté si solide en 9 mois. A tous les jours de la vie ! Tague tes amies, tes amours et même tes emmerdes si tu le souhaites. ;-).

(@marueparachbe)

2017-12-04 09:40:38

Il paraît que la tendance côté cadeaux de Noël, c’est le robot. Et voilà que la réalité rattrape la science-fiction, la dépasse ! Pourquoi pas mais cela soulève des questions. Demain sera-t-il encore humain ? Quelle place pour l’intelligence artificielle ? Quelle place pour l’Homme quand l’IA colonisera notre quotidien ? Deviendrons-nous « les sauvages » aux yeux des robots pensants, pensés par nous ? Pourront-ils s’émanciper ? Ou au contraire nous émanciperont-ils ? Prendront-il le pouvoir ? Si oui, seront-ils nos oppresseurs ou bien nos libérateurs ? Qu’en feront les politiques ? Qu’en font-ils déjà aujourd’hui ? Tu as une réponse ? A écouter : l’édito carré de Sophie Bécherel du lundi 30 octobre 2017 sur France Inter : « Et si le meilleur ami de votre enfant était un robot ? » https://www.franceinter.fr/emissions/l-edito-carre/l-edito-carre-30-octobre-2017 A lire si tu le souhaites pour réfléchir, ce sublime « livre d’art fictionné » de Bed Deum et Alain Damasio « MondialeTM » : https://lesimpressionsnouvelles.com/catalogue/mondiale/ https://www.franceculture.fr/emissions/les-emois/mondiale-tm-ou-la-revolte-des-clones Du sexe avec un homme-robot ! https://share2give.eu/de-nouveaux-robots-partenaires-sexuels-masculins-penis-bionique-pourraient-remplacer-hommes-de/ #robot #loveparis #watchyourstep #lookdown #ihavethisthingwithfloors #streetart #streetartparis #viewfromthetop #sidewalkmessages #arturbain #urbanart.

(@marueparachbe)

2017-12-28 05:40:01

Envie de te la montrer en couleur. #love

(@marueparachbe)

2017-08-12 00:01:59

La semaine en réet en paix dans le beau moulin de mes amis et mécènes Géraldine et Emmanuel prend fin. Merci à eux de m'avoir prêté, alors que j'étais loin de ma rue, leurs petits ponts et leurs belles pierres comme autant de toiles de fond de mes pensées. Love for rêver ! Achbé #normandie #amitié #poésie #poetry #friendship #amour #lestrottoirs #landart #lestrottoirsdeparis #watchyourstep #pavement #sidewalk #ihavethisthingwithfloors #streetart #streetartparis #viewfromthetop #streetartist #streetarteverywhere #pavementart #sidewalkart #parisjetaime #parismonamour #chalkproject #chalkart #sidewalkmessages #chalkartist.

(@marueparachbe)

2018-01-07 00:01:49

Les attentats contre Charlie, contre nous tous, c’était il y a 3 ans. Je ne sais pas toi, mais pour moi, il y a la vie avant et la vie après Charlie. Beaucoup de choses ont basculé ce jour-là. Pendant plusieurs jours, nous avons entendu les sirènes de la police et des ambulances hurlant leur désespoir mais aussi leur détermination à sauver des vies, à les protéger. Pendant plusieurs jours, la France a parlé d’une seule voix, a fait corps, un corps vulnérable certes mais pas vaincu. Nous pleurions ensemble la perte d’icônes irremplaçables de l’icône journalistique… Puis cela a été la crainte de la diminution de nos libertés, la crainte que l’on cède à la terreur, qu’elle fasse taire la presse, le début de la suspicion générale, des amalgames, le déclenchement de l’état d’urgence qui nous fait oublier les tas d’urgences, comme le dit si bien @auteurdevues . Alors aujourd’hui, je rends hommage à ces chers disparus, à ceux qui ont échappé à la mort mais pas au traumatisme. Je pense aussi à tous les journalistes qui croupissent derrière les barreaux dans des pays qui font honte à l’humanité. Je te livre dans le lien qui suit « Le classement mondial de la liberté de la presse » par RSF. Note que la France y figure en 39e position. Pas de quoi être fière du pays des droits de l’Homme : https://rsf.org/fr/classement A travers ce message, je rends hommage aussi à nos Maisons de la presse, et surtout à Koucila, un héros de ma série « Ces héros ordinaires », qui tient son échoppe rue André del Sarte – Paris 18 et grâce à qui nous restons informées. Plus qu’un lieu, un hymne à la pluralité de la presse ! Je suis Charlie et c’est pour la vie. Dédicace Meriem Lay et Isabelle Maradan, mes amies, des journalistes qui m'ouvrent souvent les yeux. #jesuischarlie #charliehebdo #libertedelapresse

(@marueparachbe)

2018-01-13 04:02:32

Aujourd’hui, c’est une publication hors cadre que je te propose car plus qu’une concierge du quartier, Annabella est une amie, une amie de longue, longue date ! Nous avons vu naître nos enfants. Ensemble, nous avons traversé les soleils, les nuages et la grosse tempête. Elle m’a fait griller des sardines que je n’oublierai jamais. Nous sommes là l’une pour l’autre. Annabella, merci de t’être prêtée au jeu de ma série « Ces héros ordinaires » parce qu’en vrai, je sais qu’en vrai, je peux confier tous les secrets ! Chère Annabella, ceci est ta déclaration ! Voici donc mon amie Annabella, concierge dans le quartier depuis… pfiou ! tellement d’années ! Les concierges sont de plus en plus rares à Paris (et sûrement partout ailleurs), remplacées par des sociétés de nettoyage. Pourtant elles sont des liens. Elles prennent ton courrier et savent donc tout ce que tu reçois, et de qui. Elles entretiennent les plantes et aussi les relations avec les locataires ou proprio. Elles balaient devant ta porte… devant celle du voisin. Grâce à elles, tu fais tous les jours une montée des marches sur tapis rouge plus luxe qu’à Cannes ! Elles sortent les poubelles, les blanches, les jaunes, les vertes. Elles rendent service aux plus vieux et elles gardent tes clefs si le plombier doit passer. Elles sont aussi souvent assez observatrices pour faire un peu de ménage dans la vie des riverains quand ils ont raté un truc : « Ouh la ! c’était la fête ce week-end chez toi ! - Heu… Mon fils est resté à Paris, j’étais en week-end ». « Tu vois, lui, il a été marié avec Nathalie, la fille de la dame du 3e, celle qui a été mariée avec le père de Pierre. - Ah ben alors, Nathalie est la sœur de Pierre !? - Ah non, sa demi-sœur, parce que la dame du 3e, elle a été mariée trois fois ! ». « J’ai discuté avec ton fils et sa petite amie dans le bus ! - Ah bon ? Il a une petite amie ? ». Bref, pour les potins, tu peux t’abonner à Voici mais moi, je préfère discuter avec ma concierge ! Love for rêver ! PS : Le métier de concierge évolue. Tu peux écouter ou lire ceci : https://www.franceinter.fr/emissions/le-zoom-de-la-redaction/le-zoom-de-la-redaction-11-janvier-2018

(@marueparachbe)

2017-12-17 00:54:11

Dans ma série "Squat de rues", voici une variation en couleurs de "Pas sage obligé". Merci Hernando Herrera, magnifique artiste du XVIII pour sa figuration active ! Belle journée !

(@marueparachbe)

2017-12-22 07:13:07

Et voici le tampon une fois tamponné !

(@marueparachbe)

2017-12-24 07:58:15

Fais la folle, fais le fou. Et n’oublie pas les capotes. #noel #noel2018 #2018 #amour #desire #love

(@marueparachbe)

2017-12-27 09:09:29

Un peu de poésie au beau milieu de la campagne. Message crée en septembre. Craié ce jour. J’ai ensuite découvert l’existence de ce tableau, pas majeur mais aussi effrayant que puissant : le Cauchemar de Johann Heinrich Füssli (1781). Detroit Institute of Arts. #photography #photographer #photooftheday #photographie

(@marueparachbe)

2017-12-13 14:57:59

(@marueparachbe)

2017-12-19 22:38:18

Aujourd'hui, j'ai une folle envie de faire une balade estivale avec toi. Je t'emmène sur une petite route de France au bitume si hostile que ce message a nécessité deux de mes grosses craies. Allez, prends l'air avec moi et siffle "Nationale 7". Re-publication du 14 juillet.

(@marueparachbe)

2017-12-20 22:23:35

Dans ma série « Ces héros ordinaires. », il était une fois Sarah, ma «papetière» de l'Atelier Nota​, 10 rue Ramey - Paris 18. J'aime le papier. Pour moi, comme la craie, c'est un retour à l'enfance. Sur le papier, on fait ses premiers dessins, on forme ses premières lettres, on lit ses premiers mots. Avec du papier, on fait des découpages, des pliages tout simples ou de l'origami comme Mademoiselle Maurice​. Le papier, on le plie en 10 après y avoir écrit un mot d'amour ou d'humour et on l'envoie à son ou sa copine pendant le cours de maths ou de français (oups ce n'est pas bien). Quand une personne bénéficie du soutien de quelqu’un, on dit qu'elle est dans ses petits papiers, j'aime bien cette expression : j'imagine un homme ou une femme bien au chaud entre des feuilles de papier, ça m'amuse. Sur le papier, on expulse ce que l'on a dedans. Il est utile, il libère. Il nous permet de sortir de l’écran, de monter d'un cran ! Et si j'aime bien le papier, forcément, j'aime bien ma papeterie. Dans mon quartier, elle est tenue par Sarah. Sarah, c'est un papillon, un papillon avec des ailes de papier. En cadeau : « Les petits papiers » du beau Serge. Par lui-même & Birkin. https://www.youtube.com/watch?v=doYLWFftJ2M Republication du 19 juillet. #papiers #lespetitspapiers #poésie #poetry #poème #montmartre #paris #france #lestrottoirs #lestrottoirsdeparis #watchyourstep #pavement #sidewalk #ihavethisthingwithfloors #streetart #streetartparis #viewfromthetop #streetartist #streetarteverywhere #pavementart #sidewalkart #chalkart #sidewalkmessages #chalkartist.

(@marueparachbe)

2018-01-11 02:43:34

Ce matin, j’ai failli écrire « Cent cochonnes défendent les porcs » et puis j’ai trouvé ça trop léger pour le sujet. Presque vulgaire. Et trop agressif aussi car je préfère dialoguer. Aussi, j’ai pris ma craie pour écrire ce message et ma souris pour écrire à Catherine. #100femmessansconscience Lettre à Catherine « Quoi « de neuve » Catherine ? Alors comme ça, tu signes une tribune où tu défends la liberté d’importuner ? Je te le dis, je n’autorise personne à m’importuner. Mais tu vois, moi, j’ai les moyens de me défendre : j’ai la tchatche et je connais mes droits. Ce n’est pas le cas de toutes les femmes ! Tu as pensé à elles ? Au pouvoir de tes prises paroles ? Pourtant tu as l’habitude de te mettre dans la peau des autres, tu le fais si bien ! Où est passée la Catherine, la « salope », notre icône qui signait un manifeste pro-avortement en 1971, un engagement, un courage qui ont forcé notre admiration ! Tu y défendais le droit des femmes à disposer de leur corps et maintenant tu voudrais les culpabiliser (elles qui viennent à peine d’ouvrir la bouche) et leur enlever le droit d’évaluer le degré de violence subie. Il y a une contradiction là, non ? S’il te plaît, laisse chaque femme décider pour elle, ne juge pas, donne-leur au contraire la liberté de parler, de se confier. Il y aura ensuite des professionnelles pour les aider ! Tu inventes par extension ce que l’on pourrait appeler le concept d’« importunée consentante » … et par là même, tu poses la question douloureuse et plus large du consentement des femmes. A l’heure où des militantes comme @madeline da silva se battent pour faire changer les lois sur le sujet. A l’heure où des organismes se battent pour la prévention des violences dans les relations amoureuses et sexuelles des jeunes https://www.centre-hubertine-auclert.fr/article/la-campagne-tumaimestumerespectes-sur-les-reseaux-sociaux. Cette question du consentement, elle se pose pour le viol, mais aussi pour le bisou et pour la main au cul et même pour la drague lourde. Il y a trois mois les femmes ont pris la parole après des siècles de silence, et tu voudrais déjà qu’elles se taisent ? Ce que tu défini

(@marueparachbe)

2018-01-10 02:51:06

Aujourd'hui, comme les autres jours, prends le temps de flâner… et fais le mur, pas les soldes ! Regarde mon message de juin, si tu veux. Belle journée !

(@marueparachbe)

2018-01-07 03:34:55

France GALL, c’est pour moi un souvenir d’enfance, de cette époque où l’on aime les sucettes, les sucettes à l’anis ;-) Je vais te raconter une anecdote qui m’a marquée : je suis petite, mon cousin me dit : « Il y a France Gall cet après-midi à la télé ». Je suis folle de joie ! J’aime beaucoup France Gall, sa fraîcheur, son énergie, son minois. L’heure arrive, je rejoins mon cousin et là, que vois-je ? Mon cousin parlait en fait du match de rugby France – Galles ! Je ne te dis pas ma déception, mais je crois que je n’en ai jamais rien dit. France Gall, c’était aussi la dame de cœur d’un couple mythique, toute une époque. Voilà aujourd’hui, sa vie se termine, j’espère qu’elle va rejoindre son étoile. #francegall #mortdefrancegall

(@marueparachbe)

2017-12-29 10:10:34

J-2 avant de dire adieu à 2017, en attendant... Republication du 1er août. Un peu d’été en décembre.

(@marueparachbe)

2017-12-21 11:00:57

Et le joujou parmi les joujoux : une pince à gaufrer. Le kif total. Voilà le résultat.

(@marueparachbe)

2018-01-02 02:25:36

Et hop ! Aujourd'hui, un message léger et facile à digérer ! Recraieation du message du 28 décembre, jour où la pierre humide de Bourgogne avait mangé mes lettres. Bisous !

(@marueparachbe)

2017-12-28 13:39:38

La magie de Noël. Le bouillon au bout du tunnel. Merci à Annick, Fleur et Nadège pour leur figuration active. 💕. #noel #noël #regime

(@marueparachbe)

2017-12-18 01:26:25

Je veux que mon trottoir soit le miroir de l’azur. Qu’il te fasse lever les yeux quand la vie te fait baisser la tête. Que tu adoptes une étoile, que tu lui donnes le nom d’un être que tu aimes. Je veux chasser les nuages qui encombrent tes pensées. Et te faire contempler les moutons légers et silencieux qui caressent le ciel. Je veux que mon rectangle de bitume soit un morceau de ton paradis terrestre. Love for rêver, #love #amour

(@marueparachbe)

2017-12-19 02:52:58

Que tu sois au boulot, dans le métro, en balade ou à la maison, là, tout de suite maintenant, lâche ton portable et souris ! Merci @Dea Gj. pour son merveilleux sourire et cette belle matinée.

(@marueparachbe)

2018-01-06 04:07:10

Ah ! la femme du boulanger, ce mythe français ! Aujourd’hui, la femme du boulanger est boulangère, elle ne vit plus dans l’ombre de son époux, elle pétrit son pain, façonne les miches et mène sa boutique à la baguette ! Aussi dans ma série « Ces héros ordinaires », je souhaite rendre hommage à Priscilla et son mari Sébastien qui tiennent la @raphaelle_boulangerie_paris18 de la rue André del Sarte – Paris 18. Priscilla, c’est un brin de femme qui a l’énergie du soleil ! Si tu passes par là un jour, goûte le pain du bucheron, mon préféré (peut-être parce que mon grand-père italien a été bûcheron à son arrivée en France ;-) ! Et ce week-end, tu y trouveras sans nul doute de bonnes galettes ! Merci ! Oh merci à Nicolas Pissaboeuf, comédien et DJ hors pair, l'une des âmes du quartier ! Et hop ! un morceau de délice du film de Pagnol : https://www.youtube.com/watch?v=UKxYHz50PcE Date de sortie 7 septembre 1938 De Marcel Pagnol Avec Raimu, Ginette Leclerc, Fernand Charpin

(@marueparachbe)

2017-12-31 01:39:36

Tague tes copines de stress et de strass et ensemble, ce soir, réveillons nos folies ! Belle soirée et à l'an prochain pour de nouveaux fous rires et de nouveaux coups de gueule ! Bisous

(@marueparachbe)

2017-12-13 14:57:26

Mercredi 13 a été un jour de fête pour moi. Invitée des Estiennales, l’un des événements annuels de la belle école Estienne, j’ai animé un atelier et un happening sur le thème « Sauvages ! ». Mon programme : « Show your primitive heART . A peine arrives-tu au monde que l’on t’habille, que l’on veut t’éduquer. Née ici ou née là, tu seras élevée pour marcher debout dans le système, pour rentrer dans le cycle de la consommation… Et déjà on chasse ton instinct primitif ! Quels que soient ton pays, ta culture, tu quitteras (à quelques exceptions près), ton état de nature pour devenir un être social qui respecte des codes. Ce que je te propose aujourd’hui, c’est de t’extraire de ce moule, d’oublier le champ des impossibles. Ma façon de retourner à l’état sauvage ? C’est de retomber en enfance… et la chute est douce ! Il suffit d’’une craie (ailleurs ce sera une pierre ou un morceau de charbon). Il suffit d’un morceau de bitume (ailleurs ce sera un rocher…), peu importe ! Lâche ta palette graphique, ton stylet, Photoshop®, Illustrator© ! Retourne à la poussière de craie, agenouille toi sur le sol telle Lucy avant qu’elle ne se lève, retrouve ta posture primitive… à quatre pattes sur la Terre. Laisse parler tes émotions originelles, repasse à l’état brut, rentre dans ta grotte intime et « craie », « craie » sauvagement ! Show your primitive heart ! » Au programme également, de nombreux intervenants. Merci aux étudiantes et étudiants pour leur créativité hors du commun. Merci @angélique daffix, à Florence de m’avoir invitée. Merci à toute l’équipe de professeurs de l’école pour leur accueil. Merci à Madame la proviseure Annie-Claude Ruescas et à son adjoint Rémi Roudeau. Merci à Victoire. Merci à Michel Coste pour les photos et pour sa patience.

(@marueparachbe)

2017-12-22 23:44:50

Chère abonnée, voici ma lettre au Père Macron. Si tu le souhaites, tague @emmanuelmacron et @elysee dans les commentaires pour le faire réagir et user de ton influence en pleines Fêtes de fin d’année. « Président, si ce n’est pas toi qui a le pouvoir d’agir pour les sans-abris, qui l’a ? En juillet, tu affirmais : « Je ne veux plus avoir d’ici la fin de l’année des femmes et des hommes qui vivent dans les bois, dans les rues, perdus » (c’est toi qui as dit ça, je t’assure). Et pourtant aujourd’hui, tu mets en place le projet INVERSE, c’est dingue ! Tes actions consistent à l'heure où je t'écris à harceler, à ficher et trier les migrants pour en renvoyer certains dans les pays qu’ils viennent de fuir. Quand on confisque des couvertures, c’est la dignité que l’on confisque. Quand on lacère des tentes, c’est l’humanité que l’on lacère. Quand on harcèle les démunis, c’est notre âme que l’on perd. Ce que je veux ? C’est que les femmes et hommes en France, français ou étrangers, aient droit à ce minimum vital : manger, boire, avec un accès à l’hygiène dans la chaleur d’un abri propre. On ne te demande pas de leur offrir l’Elysée, ni le dernier Smart Phone, (et surtout pas un vol retour, même à 350 000 euros). Tu vois, on est raisonnables. La Cimade et Collectif Les Morts de la Rue te demandent de les entendre. Angéliques, naïves, ces associations ? Si elles sont, je le suis aussi !#act #tousmigrants #egmigrations#lesfrontièrestuent #grandesynthe #stalingrad#lachapelle Ma rue par Achbé. ».

(@marueparachbe)

2017-12-13 23:29:11

40 ans, Star Wars a 40 ans. 4 générations. 4 générations passionnées. Le mythe est installé. Pour célébrer l'anniversaire de cette épopée culte, j’ai co-écrit ce message avec mon fils, je lui dédie cet hommage au sol. Et je lui souhaite de garder longtemps, longtemps la capacité de s’é-vader aussi loin que possible, sur la planète, la galaxie ou dans sa tête. Si toi aussi, tu as une fille ou un fils fan de Star Wars, tague le si tu le souhaites ! Que la force soit avec toi ! #starwars #laguerredesétoiles #quelaforcesoitavectoi #maytheforcebewithyou

(@marueparachbe)

2018-01-04 06:09:25

Séance d'auto-promotion ;-) Je suis très heureuse de te convier au vernissage de ma première exposition publique le 24 janvier à partir de 18 h 30 dans le superbe espace de @centralduponimages , le laboratoire photo culte parisien, 74 Rue Joseph de Maistre - Paris 18 (au passage, tu peux t'abonner à cette belle page pour suivre l'actu photo). L'occasion pour moi de te rencontrer en chair et en os autour d'un verre amical. Tu pourras ensuite visiter l'expo jusqu'au 23 février (hors week-ends aux horaires d'ouverture du laboratoire). Je t'attends ! Inscription à l’événement sur ma page Facebook Ma rue par Achbé. Happy for rêver !

(@marueparachbe)

2017-12-11 05:06:10

(@marueparachbe)

2017-12-12 04:45:53

Dans ma série « Squat de rues », voici venue l’heure des bancs publics suite à ma balade méridienne. Ah ! sur les bancs publics, il se passe souvent des choses sympathiques comme le chante Brassens. Des bisous, des étreintes, des conversations secrètes, des bonnes pauses sandwiches… Mais il s’y passe aussi parfois -pas toujours- des scènes obscènes, des instants lubriques (du vécu, comme pour nous toutes). C’est vrai qu’on ne parle plus du harcèlement des femmes depuis quelque temps, ça ne veut pas dire qu’il a cessé. Alors, je ne suis peut-être plus dans le timing mais je suis toujours dans la réalité. Aussi je te propose une répartie très simple (mais tu as aussi le droit, et peut-être est-ce plus sage, de passer sans répondre). En attendant, mon message est dans le parc et peut-être empêchera-t-il, d'ici la prochaine averse, une de ces petites réflexions trop beurk. Belle balade ! PS : Merci à mes figurants, très sympas pour cet échange riche sur le sujet !

(@marueparachbe)

2017-12-21 10:46:37

Dessin pour mon tampon.

(@marueparachbe)

2017-09-17 22:49:29

Dans ma série « Ode à l’ado », voici mon troisième message. Ce que je préfère chez les ados, ce sont leurs défauts. #ado #loveado #adolescence #léthargie #loveparis #watchyourstep #lookdown #ihavethisthingwithfloors #streetart #streetartparis #viewfromthetop #sidewalkmessages #theparisguru

(@marueparachbe)

2017-08-23 01:19:21

Maquillée, si tu le veux. Naturelle, si tu le veux. Mince, ronde, maigre. Grande, petite, moyenne. Blonde, rousse, brune (ou bleue). Chaque matin, tu te lèves belle car tu es en vie. Car tu as envie. #femmes #associationsféministes #osezlefeminisme #féminisme #paris #france #lestrottoirs #lestrottoirsdeparis #watchyourstep #pavement #sidewalk #ihavethisthingwithfloors #streetart #streetartparis #viewfromthetop #streetartist #streetarteverywhere #pavementart #sidewalkart #parisjetaime #parismonamour #chalkproject #chalkart #sidewalkmessages #chalkartist

(@marueparachbe)

2018-01-03 09:14:01

Ce soir, après cette petite conversation avec moi-même, je suis allée écrire cette phrase sur mon trottoir. J’y ai rencontré Salomé. Salomé, je le croise souvent, c’est une femme élégante avec une belle et longue vie. Alors que je terminais ma phrase, elle m’a dit : « A mon âge, l’amour, c’est partout ! ». Elle a raison, j’aurais pu l’écrire aussi, mais je ne suis peut-être pas encore assez sage. Attendons un peu. Merci à ma fumée de cigarette qui ajoute au mystère… Belle soirée. Dédicace également à Sacha et Kenza qui passaient par là !

(@marueparachbe)

2017-12-22 03:45:03

La rue est étonnante, inspirante. Elle pose les problèmes et propose aussi parfois les solutions ! Ouvre les yeux pour y dénicher des perles. Démonstration dans ma série "Squat de rues" à travers ce 5e message. Alors, si tu allumes le feu, ne l'allume que dans ta tête, sinon tu auras la visite des valeureux pompiers ! Humour for rêver ! PS : comme j'en ai bavé pour écrire sur les pavés !